Conseils d’un architecte d’intérieur pour choisir le type de sol

Un sol de qualité représentera confortablement presque un quart du budget consacré à la décoration intérieure.

Cette approche budgétaire justifie déjà l’enjeu du choix du revêtement de sol avec soin. Voici quelques conseils pour réussir le nouvel agencement de votre salon ou tout autre pièce.

Quel est votre style de vie ?

Le choix d’un type de sol est à définir en fonction du mode de vie. Chaque matériau a ses points forts et points faibles :

  • carrelage céramique
  • pierre naturelle
  • bois
  • époxy

Il est évident que la présence des enfants dans un logement oriente le choix vers des matériaux plus pratiques, plus résistants. Vous ne voulez pas que la saleté de votre sol soit visible ? Choisissez un sol avec un motif structuré ou un sol avec des couleurs unies. Ceci est vrai pour tous les tissus, y compris les sols époxy brillants.

Quelques astuces pour choisir un type de sol adapté à l’environnement de la pièce

La variante céramique des carreaux de ciment est une option décente pour la salle de bains. Celle-ci est un peu plus rugueuse. Au lieu de former un motif avec des carreaux de ciment dans le salon, construisez le calme avec de grandes surfaces uniformes.

Par ailleurs, le bois ajoute un sentiment de chaleur à la pièce. Toutefois, dans certaines situations, comme autour d’un feu de bois, le plancher n’est pas une option sûre. Vous devez toujours poser un matériau en pierre dans ce domaine.

Les carreaux d’imitation de parquet sont une fantastique alternative au vrai parquet. Ils allient la facilité d’entretien de la céramique à la chaleur du bois. Veillez toutefois à ce que les joints soient assortis à la couleur de la céramique. Sinon, il serait clair qu’il ne s’agit pas d’une véritable planche de parquet.

Chaque univers a son propre type de matériau

Les intérieurs sont de plus en plus ouverts dans le monde d’aujourd’hui, et c’est souvent les besoins exprimés à un architecte d’intérieur. Par conséquent, le sol est un moyen réaliste de définir les régions. Par exemple, dans le salon, il y a du parquet et dans le reste du salon, il y a du carrelage. Suivez cependant les lignes de votre intérieur. Placez les sols dans la même direction que les murs.

La tendance ces dernières années est à l’ouverture des pièces, des univers. Par conséquent, le sol est un moyen de définir un univers. Par exemple, dans le salon, il y a du parquet et dans le coin cuisine ouverte, il y a du carrelage. Toutefois, il est conseillé de placez vos éléments dans la même direction que les murs.

Quel est la superficie de votre pièce ?

La notion de surface impactera fortement le type de sol. Dans les petites superficies, par exemple, on peut poser des carreaux plus petits pour respecter une certaine proportionnalité.

Les joints seront plus nombreux, ce qui agrandira visuellement la pièce, et permettra d’avoir un salon bien éclairée. Posez souvent le revêtement de sol dans le sens de la longueur de la pièce pour en souligner la longueur. C’est particulièrement vrai dans les petites pièces pour le parquet, le stratifié et les carreaux rectangulaires.

Avec un plafond de couleur claire et une base plus sombre, l’espace paraîtra plus haut. Envisagez un papier peint à lignes verticales et des rideaux allant du plafond au plancher dans les espaces bas.