Conseils pour éclairer correctement un salon

La lumière est un élément crucial de tout projet de d’architecture d’intérieure, qu’il s’agisse d’un réaménagement ou d’une nouvelle construction.

C’est un point à ne pas négliger pour le confort des utilisateurs qui fréquente une pièce (salon, chambre, cuisine ouverte…) au quotidien.

Il s’agit de planifier l’architecture de la maison ou de l’appartement en prévoyant l’apport de lumière naturelle et en la complétant par un éclairage artificiel soigneusement contrôlé.

A l’instar de Philippe Mallorca de Maje Architecture, un architecte d’intérieur est parfaitement qualifié pour vous aider dans cette partie importante de votre conception.

En fonction de l’exploitation et de la façon dont chaque pièce est utilisée, vous pouvez avoir des besoins différents en matière d’éclairage, ou de types de sol. Toutefois, ces suggestions peuvent s’appliquer à une variété de pièces et de scénarios.

La lumière naturelle, la lumière  à privilégier

Comme vous le savez probablement, l’orientation de votre pièce a un impact important sur son éclairage naturel.

Les pièces orientées à l’est bénéficieront du soleil brillant du matin, un peu plus « froid », tandis que les pièces orientées à l’ouest accueilleront la « lumière chaude » de l’après-midi. Les rayons du soleil pénétreront directement dans ces espaces.

En raison de la direction du soleil, les pièces orientées au nord ne recevront pas d’ensoleillement direct, tandis que les pièces orientées au sud seront exposées à la chaleur zénithale du soleil. Les rayons parcourront une distance plus courte.

Il est important de noter, cependant, que la lumière du soleil génère toujours de la chaleur. De même, l’orientation de la pièce et sa visibilité peuvent affecter l’ensoleillement intérieur.

La lumière naturelle est la meilleure source de chaleur sensorielle. Par conséquent, vous pouvez utiliser autant de lumière naturelle que possible dans chaque pièce.

la lumière artificielle, un complément à la lumière naturelle

La lumière naturelle, aussi agréable soit-elle, n’est pas toujours accessible. La quantité de lumière que nous absorbons du soleil diffère tout au long de la journée, du lever au coucher du soleil.

Elle varie tout au long de l’année et elle pénètre davantage dans nos intérieurs en hiver, lorsque la trajectoire du soleil est plus basse ; elle est déterminée par la température, et ainsi de suite.

Vous devez compléter l’éclairage de vos espaces intérieurs par un éclairage artificiel pour compenser ces variations.

Les sources lumineuses à incandescence (classiques et halogènes) étant inefficaces, elles ont été progressivement éliminées. En fait, elles émettent un continuum continu, rendant fidèlement toutes les couleurs du spectre visible.

Ces sources émettent également des rayonnements ultraviolets, qui détériorent les couleurs, et des rayonnements infrarouges, qui dégagent de la chaleur, dans le domaine non visible.

L’énergie électrique fournie n’était pas seulement utilisée pour générer des rayons lumineux, mais elle entraînait également des pertes de chaleur.

Il existe un nombre infini d’appareils d’éclairage. Plafonniers, encastrés, suspensions, appliques, lampes de scène, lampadaires, etc. Vous choisirez chaque solution en fonction du résultat que vous souhaitez obtenir dans votre espace. En effet, un éclairage direct et indirect ne produirait pas le même effet dans un même espace.

Venez voir nos réalisations ou envoyez-nous un courriel pour aborder les projets ensemble et voir les solutions d’éclairage que nous avons introduites pour nos clients !