Cloisons et murs porteurs

Vous souhaitez élargir un espace en cassant ou en ouvrant un mur porteur, ou ajouter une porte, une verrière ou une fenêtre ? La modification d’un mur de type est une action plus complexe qu’on pourrait croire, et cela nécessite l’expertise d’experts en construction et le respect strict de la loi.

Il est difficile d’improviser lorsqu’il s’agit d’abattre ce type de mur. Il faut respecter ces règles pour qu’on puisse l’abbatre de manière sereine. La moindre erreur lors de la modification d’un mur porteur entraîne l’effondrement du bâtiment…

Les 3 types de mur porteur

Son rôle est de soutenir l’intégralité de la charpente d’une construction, du sol au toit.

De béton cellulaire, de pierre, de briques, de parpaings,  de bois, les murs porteurs ont généralement une épaisseur d’au moins 15 cm, compte tenu de la charge supportée.

Voici les différents types :

  • mur de soubassement
  • mur extérieur
  • mur de refend

Comment savoir si un mur est un mur porteur ?

Avant de commencer une construction, il est essentiel d’identifier un mur porteur afin de confirmer la viabilité du projet et d’estimer les dépenses.
Plusieurs éléments doivent être pris en compte :

  • son émis
  • position
  • épaisseur
  • plan de l’habitation

Les autorisations nécessaires pour modifier un mur porteur

Sachez qu’il faut obtenir des autorisations avant de commencer les opérations d’ouverture ou de fissuration d’un mur porteur. Celles-ci dépendent de votre lieu de résidence, et varient donc selon que vous habitez un appartement ou une maison.

Si vous habitez dans une maison

Vous envisagez d’ouvrir un mur de façade pour réaliser :

  • porte
  • baie vitrée
  • simple fenêtre

Cette modification nécessite le dépôt d’une déclaration provisoire de travaux auprès de la mairie, sans oublier les notes de devis que vous avez demandé, et qu’elle est approuvée.

Si le mur se trouve à l’intérieur de votre domicile, aucun permis de construire n’est nécessaire.

Si vous habitez un appartement

Lorsque vous vivez dans une coopérative, l’assemblée générale de la coopérative autoriserait la modification d’un mur porteur dans votre appartement.

En amont de l’Assemblée Générale, vous avez l’obligation de communiquer les documents suivants au syndic:

  • étude de faisabilité (plans de l’architecte inclus)
  • plans d’exécution du BET (bureau d’études techniques)
  • attestation prouvant que l’entreprise a bel et bien souscrit une décennale
  • devis lié au projet

Quel professionnel devrais-je contacter pour modifier un mur porteur

Lorsque vous vivez au sein d’une co-propriété, l’AG (Assemblée Générale) autoriserait l’ouverture d’un mur porteur dans votre appartement.

En général, nous nous adressons d’abord à un architecte ou à un architecte d’intérieur, qui déterminera la faisabilité du projet.

Ce dernier consultera une société d’ingénierie structurelle, qui décidera si le mur porteur doit être ouvert ou remplacé.

Pour finir, une entreprise de maçonnerie ou bien une entreprise de construction générale expérimentée dans ce style de travail achèvera les travaux.

Les différents acteurs du projet doivent être couverts par une assurance décennale en cours de validité.

Comme vous pouvez le constater, ouvrir ce type de mur ne s’improvise pas. Il est conseillé de s’entourer d’un architecte d’intérieur pour faire les choses dans les règles de l’art.